dimanche 19 novembre 2017

Collège

Les attestations scolaires de sécurité routière

Attestations scolaires de sécurité routière 1 et 2

Les attestations scolaires de sécurité routière (ASSR) de 1er niveau et de 2nd niveau et leur préparation s'adressent en premier lieu aux élèves de collège

Une attestation d'éducation à la route (AER) valide les connaissances des personnes présentant une déficience visuelle ne leur permettant pas, en raison de leur handicap, de se présenter aux épreuves des attestations scolaires de sécurité routière ou de l'attestation de sécurité routière.

Au collège, l'éducation à la sécurité routière est finalisée par la préparation des deux attestations scolaires de sécurité routière (ASSR) de niveau 1 et 2.

-L'ASSR 1 se passe au cours de l'année de cinquième.

L'ASSR 2 en classe de troisième.

Elles font partie de l'enseignement obligatoire. Les épreuves se déroulent dans les collèges et une épreuve de rattrapage est organisée dans les lycées depuis 1993.

Les deux niveaux de l'ASSR sont indépendants. Il n'est pas obligatoire d'avoir été reçu au premier niveau pour se présenter au second niveau. Posséder le second niveau ne donne pas le premier niveau et ne le remplace pas. L'ASSR de premier niveau constitue la partie théorique du brevet de sécurité routière.

Le BSR est obligatoire pour conduire un cyclomoteur

Le BSR se compose d'une partie théorique et d'une partie pratique

-La partie théorique est constituée par l'ASSR de niveau 1 ou de niveau 2 ou l'ASR, attestations relatives aux règles de sécurité routière

-La partie pratique se déroule sous la forme de cinq heures de conduite sur les voies ouvertes à la circulation publique sous le contrôle de professionnels (moniteurs d'auto-écoles...) agréés par les préfectures (Code de la route, R211-1).

Le BSR est obligatoire pour conduire un cyclomoteur à partir de 14 ans. L'ASSR de niveau 2 est obligatoire pour s'inscrire au permis de conduire.

Pour les candidats sortis du système scolaire, un dispositif spécifique, l'attestation de sécurité routière (ASR), est prévu dans le cadre des GRETA et des CFA.

Pour tous ceux qui sont nés depuis le 01/01/1988, la possession du BSR est obligatoire pour conduire un cyclomoteur après 14 ans, sans limite d'âge, sauf pour ceux qui possèdent un permis de conduire. Conduire un cyclomoteur sans être titulaire du BSR est sanctionné par une contravention [code de la route, R211-2].

Pour les jeunes nés avant le 01/01/1988, posséder le BSR pour conduire un cyclomoteur est obligatoire entre 14 et 16 ans seulement.

Cette partie pratique ne concerne que les élèves intéressés par la conduite d'un cyclomoteur ou d'un quadricycle léger à moteur. Elle n'est pas du ressort du ministère de l'Éducation nationale. L'inscription à cette préparation pratique constitue un acte privé au même titre, par exemple, que l'inscription aux cours de conduite automobile.

----------L'ASSR de niveau 2, l'ASR et le permis de conduire

La possession de l'ASSR de niveau 2 ou de l'ASR est obligatoire pour pouvoir s'inscrire au permis de conduire. Cette disposition s'applique à toutes les personne nées à compter du 01/01/1988 (Code de la route, R221-5).

B2I

Le BII ou encore appelé B2I, qu'est ce que c'est?


Littéralement le B2I est un acronyme qui se traduit par
Brevet Informatique et Internet, c'est un diplôme délivré à l'issue de l’école primaire (Niveau 1) et du collège (Niveau 2).

b2i_diplome

Il valide un certain nombre de compétences, classées par domaines , qui ont un lien avec la pratique des Technologies de l'Information et de la Communication dans l'Enseignement (en général appelée T.I.C.E.) .

Ces compétences doivent être acquises au cours de la scolarité dans TOUTES les matières.

Diplôme national du brevet : Les élèves qui n’auront pas leur B2I en 3e ne pourront obtenir leur brevet des collèges qu’après l’avis d’une commission, quelles que soient les notes obtenues par ailleurs.

 

Comment valider le B2I?

Tout au long de l'année vos enseignants vous ont instruit et ont vérifié vos compétences dans divers domaines :

Lire la suite : B2I

Les cycles du collège

Le collège est organisé en cycles pour mieux s’adapter au rythme et à la progression de chaque élève. Comment se déroulent-ils et que va apprendre votre enfant au cours de ces différents cycles ?

Nos réponses pour vous aider à y voir plus clair.


Le cycle d’adaptation : la 6e

La 6e est une année charnière qui permet de bien ancrer les acquis de l’école élémentaire, tout en initiant les élèves aux apprentissages et aux méthodes du secondaire. Les nouveaux collégiens suivent chaque semaine 25 heures de cours, auxquelles peuvent s’ajouter 2 heures consacrées à l’aide aux élèves et à l’accompagnement de leur travail personnel.

Le programme de la 6e s’organise autour de 7 matières : le français, les mathématiques, l’histoire-géographie et l’éducation civique, une langue vivante, les sciences de la vie et de la terre, les enseignements artistiques et le sport.


Le cycle central : la 5e et la 4e

Dans la continuité de la 6e, les élèves de 5e et de 4e vont approfondir leurs apprentissages, avec en plus la possibilité de choisir des options facultatives comme le latin et les langues régionales. En 4e, votre enfant va également choisir une deuxième langue vivante.

Les enseignements se répartissent sur un total de 25h30 en 5e et 28h30 en 4e. Deux heures par semaine sont réservées aux itinéraires de découverte. Avec l’aide des enseignants, les élèves choisissent au moins deux itinéraires de découverte parmi quatre grands domaines :

• découverte de la nature et du corps humain

• découverte des arts et des humanités

• découverte des langues et des civilisations

• initiation aux sciences et aux techniques


Le cycle d’orientation : la 3e

Dernière année du collège, la 3e est une année clé, au cours de laquelle les collégiens doivent formuler leur 1er choix d’orientation. Pour les y aider, les élèves peuvent choisir l’option découverte professionnelle. Cette option de 3heures hebdomadaires est destinée à faire appréhender concrètement par les élèves de 3e le monde professionnel, les métiers, les formations et les diplômes qui y mènent. Regroupés à partir de plusieurs classes et encadrés par une équipe éducative pluridisciplinaire, les élèves vont découvrir des métiers et différentes formes d’organisation du travail par la recherche et l’analyse de documents, la rencontre avec des professionnels, l’observation du monde du travail.

Pour les élèves souhaitant s’orienter vers la voie professionnelle, l’option découverte professionnelle peut être portée à 6 heures hebdomadaires, pour leur permettre de passer plus de temps sur le terrain et d’aller plus loin afin d’affiner leur projet personnel.

Les classes SEGPA

Pour vous aider